Défendre lintérêt du sport et les sportifs Guénangeois

Le Républicain Lorrain du 30 mars dernier a fait un compte rendu succinct du conseil municipal du 28 mars et sur le seul sujet des subventions aux associations et la démission d’un conseiller municipal, passant sous silence le vote du budget qui est un moment fort dans le calendrier annuel d’une commune, mais j’y reviendrai par ailleurs.

La Une du Républicain Lorrain tacle sévèrement le club de football avec un titre racoleur qui incite à l'achat du journal.

Cette présentation a pour conséquence l'affaiblissement de la nouvelle équipe dirigeante du club qui travaille pour remettre celui-ci sur de bons rails. Mais plus grave encore, une défiance des parents qui souhaiteraient inscrire leurs enfants pour la prochaine rentrée sportive.

La ville de Guénange a toujours soutenu les associations Guénangeoises, surtout dans l'adversité. D'ailleurs mon adjoint Michel Leubé s'est attaché, après la démission de dirigeants qui ne sont restés en responsabilité de gestion que quelques mois, à fédérer d'autres personnes capables de reprendre le flambeau.

Cela s’est fait à l'automne. L'équipe renouvelée s'est mise au travail et il n’est jamais facile de remettre les affaires au carré après cinq mois de flottement. C'est pourquoi, après des débats en commission et décision en bureau municipal, il a été convenu en toute connaissance de cause d'attribuer une subvention communale de 3 900 € au club afin qu'il poursuive son activité

Au conseil municipal, c’est donc légitimement que Michel Leubé a défendu la subvention au club. Il a été décidé que la ville accompagnera celui-ci pour qu'il retrouve rapidement une situation financière saine et puisse mettre en œuvre une politique footballistique en direction de la jeunesse.

La commission des affaires sportives, le conseil municipal tout comme l’office des sports seront tenus informés des évolutions de ce dossier.

Ce n'est pas la première fois que ce club est dans la tourmente ; A chaque fois la ville a trouvé une solution adaptée et nous regrettons que dans cette affaire notre adjoint se trouve bien seul alors qu’il existe une structure non municipale regroupant les clubs sportifs qui se doit aussi accompagner ceux en difficultés.

Pour ma part, l’article du Républicain Lorrain dans sa forme est très dur pour une association en souffrance. Je veux rappeler ici que la commune a fait et continue de faire des investissements importants dans ses équipements sportifs. Après le court de tennis couvert supplémentaire, ce sera le remplacement du terrain de foot synthétique, puis le boulodrome couvert.

Je rappelle que le conseil municipal s'est tenu le 28 mars, que l’article du Républicain Lorrain est paru le 30 mars avec une mention « à suivre », et qu’aujourd'hui 15 avril, date à laquelle je mets cette lettre mensuelle sur le site, je m'étonne que la presse locale n’a pas fait mention du vote du budget communal 2013 à hauteur de 12 millions d’€uros voté par 20 voix et 6 abstentionsavec  le maintien à l'unanimité des taux d’imposition.

Jean-Pierre LA VAULLÉE

Maire de Guénange

Conseiller général de la Moselle