Déplacement Transfrontalier - Expérimentation dune halte Guénangeoise

Madame, Monsieur,

Prendre de la hauteur et savoir surmonter nos réticences.

A Guénange, par la RD 60 et la RD 1, chaque jour les frontaliers s'engouffrent sur l'A 31.

En 2011, la ville de Guénange avait demandé la mise en place de bus au départ du village en direction de Thionville Kinepolis pour prendre le villavil.

Le SMITU a engagé une étude et l'expérimentation d'un bus partant de Guénange village avec:

-  1  arrêt à Bertrange,

-  1 arrêt à Illange,

-  1 arrêt à Thionville gare et

-  1 arrêt place de la liberté pour récupérer le bus vers Kinepolis.

Cette expérimentation qui n'était pas notre idée de départ, n'a pas donné satisfaction et a été abandonnée. La société DMA (autocars Dupasquier) a obtenu des services de l'état (DREAL) l'autorisation d'exploiter une ligne transfrontalière avec des départs d'Amneville, Corny, Saint Julien les Metz et suggère une gare routière de transfert à Guénange. Le bureau municipal a accepté cette proposition à titre expérimental. Si cette ligne est un succès, cela démontrera qu'elle correspond à un besoin réel des populations du secteur.

Il appartiendra à la société DMA, et aux pouvoirs publics (état – région - conseil général) avec le soutien de la ville de Guénange de créer un véritable parking à coté de la sortie de l'A 31. Je tiens à souligner qu'il est de la responsabilité de toute collectivité d'apporter sa réflexion et accompagner un acteur dans l'amélioration du transport urbain.

Actuellement les TER sont bondés avec des tarifs à la hausse, l'autoroute est saturée, ce n'est pas demain que nous règlerons rapidement le contournement ouest de Thionville, la troisième voie autoroutière dédiée au transport en commun ou une voie ferrée supplémentaire entre Luxembourg et Metz.

Aussi dans l'attente de ces solutions, d'autres peuvent être mises en place à moindre coût dans la mesure où elles ont fait preuve de leur efficacité.

EXEMPLE : Je voudrai rappeler ici qu'en ce qui concerne le parking de la gare d’Uckange, j'ai personnellement insisté auprès du président du conseil régional pour que l'étude soit actée. Alors que pour certains ce projet ne pouvait aboutir compte-tenu du développement du jardin des traces. Aujourd’hui les parkings sont un succès.

Il appartient au élus de se poser les bonnes questions avec toutes les difficultés qu'elles engendrent.

Chemin faisant, nous saurons toujours les dépasser. Si demain, sur le secteur Guénangeois, les frontaliers utilisent les transports en commun, alors naturellement la construction d'un parking au bord de l'A 31 coulera de source la place existe.

Il n'y aura pas eu la réalisation d'un parking inutile, mais une expérimentation réussie pour le transport en commun et le covoiturage, dans le même temps, nous aurons également amélioré le trafic routier sur la RD 60 et la sortie autoroutière de Guénange par la création d’un giratoire que nous avons déjà demandé à plusieurs reprise sans succès.

Je cite ici Theodore Roosevelt Président des Etat-Unis 1856-1919 : “c’est dur d'échouer, mais c’est pire de n’avoir jamais essayé de réussir”

Jean-Pierre La Vaullée

Maire de Guénange

Conseiller Général